site-retropharmacie

Rétropharmacie

Le blog Rétropharmacie

En premier lieu, le blog RetroPharmacie est un remède efficace pour recouvrir la mémoire des médicaments d’autrefois. Par ailleurs, on y trouve les produits cosmétiques et d’hygiènes corporelle. Également, les aliments diététiques et accessoires référencés autrefois dans le dictionnaire Vidal. C’est comme aide-mémoire qu’il faut consulter le blog retropharmacie. Les pages ne sauraient être une somme de thérapeutique spécialisée. Nous avons classé chaque produit sur sa propriété qui était la plus générale, la plus significative. Les indications particulières découlant de l’action globale ne donnent pas droit à citation. Toutefois, les renvois aux autres rubriques signalent toutes les spécialités qu’il était possible de prescrire dans une circonstance donnée.

Le libellé des indications thérapeutiques appelle les précisions suivantes: les méthodes d’appréciation des effets thérapeutiques des médicaments ont évolué constamment. Par conséquent, il a paru souhaitable, pour une bonne information du corps médical et pharmaceutique, de libeller les indications thérapeutiques en fonction de leur niveau connu d’efficacité de l’époque.

N.B. RetroPharmacie.fr est un site d’information aide-mémoire. Il est destiné aux personnes qui s’intéressent à l’histoire des médicaments de la pharmacie française. En outre, Retropharmacie.fr n’est pas un site marchand. Il ne saurait s’adonner à aucun exercice illégal de la pharmacie par présentation ni fonction. Du reste, tous les produits présentés sur le blog Retropharmacie ne sont plus en vente (!)

Il était une fois…

Les apothicaires prennent le nom de pharmaciens à la fin du XVIIIe siècle et obtiennent le monopole de la vente des médicaments. L’organisation moderne de la pharmacie fait disparaître peu à peu les préparations magistrales au bénéfice de l’industrie de la chimie. En outre, les médicaments sont répertoriés pour la première fois dans le dictionnaire des spécialités pharmaceutiques de Vidal et George en 1914. De nombreux pharmaciens, alors fabricants boutiquiers, s’orientent vers une commercialisation en règle du médicament. Les potions prescrites par les médecins au début du XXe siècle vont disparaître au fil du temps…

 

 

 

Hébergement : Hiteo. Directeur de la publication : Eric Arquey

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *